L’histoire de madamePee

Il aura suffit de 30 minutes pour susciter l’envie de changer une réalité perçue comme une fatalité !

30 minutes, c’est le temps moyen d’attente quand on est une femme pour accéder aux toilettes d’événements qui attirent un large public. Et c’est pendant ce délai interminable, et alors qu’elle souhaitait participer à un concert, que Nathalie des Isnards a eu l’idée des urinoires féminines madamePee.

Le constat était simple : comparé aux femmes, les hommes n’ont rarement plus de 2 minutes d’attente pour accéder aux toilettes.
Une différence bien souvent normalisée et expliquée par le fait que les femmes ne peuvent pas uriner debout. 
Mais dans les faits, c’est bien l’absence d’urinoirs qui fait la différence des deux côtés de la file.

Les questions commencent alors à fuser :
Pourquoi continue-t-on d’associer systématiquement les urinoirs aux hommes ?
Est-ce que la capacité d’uriner debout suffit à priver les femmes d’une option décente pour faire pipi rapidement ?
Ne serait-il plutôt pas temps de proposer des lieux spécifiquement mis au point pour que les femmes puissent uriner assises rapidement ?

Il n’en fallait pas plus à Nathalie pour s’atteler à la question encore tabou des difficultés d’accès aux sanitaires pour les femmes. Et pour bien marquer sa différence madamePee ne sera pas un urinoir mais une urinoirE.
Le choix du féminin pour les femmes étant autant une évidence qu’une symbolique.

Il fallait au moins ça pour bousculer l’immuable !

De recherches en études de marché, Nathalie s’est entourée de spécialistes pour que ses urinoires correspondent non seulement à la vision qu’elle s’en était faites, mais surtout, aux femmes à qui elles serviront.

En 2018, elle fait appel à des ergonomes, des psychologues et des panels d’usagères.
L’équipe s’élargit en parallèle au succès que rencontre madamePee auprès de loueurs de toilettes, des festivals, et des usagères.

En 2019, madamePee compte déjà 4 collaborateurs en plus de Nathalie, chacune et chacun déterminés à apporter sa pierre à l’édifice et à changer le quotidien des femmes.
Forte de son succès et des retours positifs de ses usagères, toute l’équipe madamePee se lance confiante sur le marché international en 2020. Les urinoires féminines seront donc déployées en Belgique, au Portugal, en Espagne et au Canada entre autre.

Découvrez l’équipe madamePee

Travailler pour madamePee c’est bousculer les préjugés et croire que c’est aux infrastructures de s’adapter (aussi) aux femmes, et non l’inverse.

Nathalie des Isnards

Fondatrice et dirigeante

Stéphanie Cariello

Commerciale France et International

Felipe Tebar Villar

Chef de Projet Industrialisation

Alexandra Soulié

CAO et support à l’industrialisation

Danielle Dong a Yakan

Social Media Manager

Le dernier mot pour notre fondatrice

Nathalie des Isnards, notre fondatrice vous parle de madamePee : les origines de l’entreprise et ses ambitions pour l’avenir.

Notre vision vous intéresse ?

dolor. id nunc sed risus ultricies Praesent felis Donec id